Quand le neuro végétatif déraille

Le Système neuro végétatif ou système nerveux autonome assure le contrôle et la régulation des grandes fonctions automatiques de notre organisme : la pression artérielle, la fréquence cardiaque, la température corporelle, le poids, la digestion, le métabolisme, la sudation, la miction, la réponse sexuelle et d’autres processus. Il est la partie du système nerveux liée aux organes internes.

Le système sympathique et parasympathique

Il est composé de 2 systèmes aux actions opposées :

  • Le système sympathique,

    Le système sympathique et parasympathique

  • Le système parasympathique

Le système sympathique a les fonctions suivantes :

  • Il prépare l’organisme à réagir en cas de stress ou d’urgence,
    pour combattre ou fuir.

Le rythme cardiaque et la force des contractions cardiaques sont augmentées. Les voies respiratoires sont dilatées pour faciliter la respiration.
L’énergie stockée dans le corps est libérée.
La force musculaire est augmentée.
Ce système est aussi responsable de la transpiration des paumes,
de la dilatation des pupilles et du fait que les cheveux sont hérissés.
Les processus physiologiques qui sont moins importants en cas d’urgence, comme la digestion et la miction, sont ralentis.

Le système parasympathique a les fonctions suivantes :

  • Il contrôle les processus physiologiques pendant les situations ordinaires.

De façon générale, le système parasympathique conserve et restaure.
Il ralentit le rythme cardiaque et réduit la tension artérielle. Quand le parasympathique est en action, le tube digestif s’active pour permettre la digestion et l’élimination des déchets. L’énergie de la nourriture digérée est ensuite utilisée pour restaurer et construire les tissus.

 

Le système neuro végétatif est piloté par le système nerveux central, principalement par l’hypothalamus, la formation réticulée, l’amygdale et l’hippocampe. Après avoir reçu les informations au sujet du corps et de l’environnement externe, le système neuro végétatif répond soit en stimulant des processus physiologiques (système sympathique en action) soit en les inhibant (système parasympathique en action).

Lorsque la commande nerveuse transmise entre le système nerveux central et le système neuro végétatif fonctionne mal, des désordres physiologiques peuvent être ressentis. Ces troubles peuvent toucher n’importe quelle partie du corps ou n’importe quel processus physiologique.

Parmi eux, on retrouve :

Phénomènes de somnolence, fatigue chronique, vertiges, malaises vagaux, maux de tête, migraines, palpitations cardiaques, extrasystoles, attaques de panique, angoisse sans objet, stress, timidité, rougissements, troubles sexuels, troubles hormonaux, troubles digestifs, aérophagie, diarrhées, constipation, énurésie, spasmophilie, allergies, dermatoses…

En rééducation neuro visuelle, l’appareil en vision intermédiaire traite en particulier de la vie neuro végétative. Au cours du bilan, si un dérèglement du système nerveux est constaté sur cet appareil, il sera ensuite possible d’engager la rééducation pour corriger ce dérèglement et atténuer ou faire disparaître les troubles ressentis.

Sources :

https://www.revue générale du système nerveux végétatif – Troubles neurologiques – Édition professionnelle du Manuel MSD (msdmanuals.com)

https://www.anatomie-humaine.com/Systeme-nerveux-vegetatif.html

https://www.cen-neurologie.fr/fr/premier-cycle/s%C3%A9miologie-analytique/syndrome-myogene-myopathique/syndrome-myog%C3%A8ne-myopathique-15

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.